Qu’est-ce que Bootstrap?

21 octobre 2021 Par Arkan PCdigital

Passionné par le code binaire, vous avez fait du développement des parties visibles des portails digitaux votre cheval de bataille. En langage courant, vous êtes ce que l’on appelle un développeur front-end. Maniant les langages informatiques avec une dextérité impressionnante, vous faites le bonheur des internautes lambda.

Seulement voilà… Il y a un élément récurent de votre métier qui vous met les nerfs à vif. À chaque projet, vous perdez un temps fou à rédiger des syntaxes CSS. Peut-être est-il grand temps de commencer à utiliser Bootstrap…

Qu’est-ce que Bootstrap ?

C’est à Mark Otto et Jacob Thornton, deux anciens de Twitter, que l’on doit la venue au monde Bootstrap le 19 août 2011. Sans ces deux esprits novateurs, jamais le logiciel open source n’aurait pu venir au secours de millions de développeurs.

Bootstrap est une collection d’outils extrêmement utiles lors de la création d’applications mobiles et de sites web. Codes HTML, syntaxes CSS, formulaires, outils de navigation, boutons, … Bootstrap contient le nécessaire pour accélérer le travail des développeurs front-end.

En leur évitant de devoir systématiquement coder les fonctions de base, Bootstrap leur permet de gagner un temps précieux. Et ce n’est pas son seul avantage.

Saviez-vous que 75 % des internautes Français se connectaient à partir de leurs téléphones portables ? (Source : francenumgouv.fr) Pour les développeurs front-end, cela rajoute une étape supplémentaire. Une fois le site terminé, ils doivent s’assurer qu’il est compatible avec toutes les tailles d’écrans.

Là encore, Bootstrap leur retire une épine du pied.

Dans son squelette, le logiciel open source possède des lignes de code qui permettent à toutes les plateformes développées de s’adapter aux écrans. Téléphone, tablette tactile, écran d’ordinateur, … Peu importe le support auquel vous avez recours, le site web n’aura pas de peine à s’afficher.

Quels sont les différents constituants de Bootstrap ?

Pour accomplir toutes ces prouesses, Bootstrap a besoin d’un certain nombre d’éléments structurels. Ces derniers gèrent non seulement l’interface utilisateur mais aussi toutes les fonctionnalités du site web.

Bootstrap.css

Il s’agit d’un framework CSS qui prend en charge la mise en page d’une plateforme numérique. Pour faire simple, vous n’aurez plus à saisir de longues lignes de code juste pour changer la couleur d’un texte.

Grâce au CSS, il devient facile d’éditer visuellement tous les aspects du site web. De même, si vous voulez dupliquer un contenu, la procédure est d’une simplicité infantile.

Bootstrap.js

Ce fragment de Bootstrap est responsable de l’interactivité entre les différentes fonctionnalités du site web. À l’image de Jquery, ce logiciel permet de gagner du temps en ne réécrivant pas à de multiples reprises les syntaxes JavaScript.

Comme autres exemples de tâches que peut exécuter Bootstrap.js, il est aussi possible de mentionner :

  • la création de widgets ;
  • la création d’animations personnalisées CSS ;
  • la mise sur pied d’un contenu interactif ;
  • etc.

Glyphicons

Cerise sur le gâteau, Bootstrap comprend un lot d’icônes qui peuvent être utilisées gratuitement pour apporter du cachet au site.

Si vous êtes un développeur front-end qui aspire à travailler de façon ergonomique, Bootstrap est le logiciel open source qu’il vous faut.